Notre 1ère Assemblée Générale




Dés 9H30 les nombreux adhérents et sympathisants se retrouvent à Saint Sauveur Gouvernet pour participer aux travaux de l’assemblée



Ce sont prés de 200 personnes qui émargent la feuille de présence, la salle des fêtes est comble.

Le maire de Saint Sauveur Gouvernet, Monsieur Jean Marc Philibert, accueille les participants et organisateurs en rappelant que sa municipalité se fait un devoir de recevoir toutes les associations qui le souhaitent et qu’il est heureux que l’association « Baronnies Libres Sans Parc » existe pour donner un autre point de vue sur le projet de parc naturel régional.
Ce fut ensuite la lecture
    - du rapport d’activité par le secrétaire Antoine Ivarnes
    - de la 1ère partie du rapport moral par le coprésident Martial Espitallier
    - de la 2ème partie du rapport moral par le coprésident Georges Combel
    - de la 3ème partie du rapport moral par le coprésident Bernar Bailly

La mise au vote du rapport moral par le secrétaire adjoint Vincent Clary:
       - Approuvé à l'unanimité.
Lecture du rapport financier par le trésorier Stéphane Tenoux
       - Approuvé  à l'unanimité

Le renouvellement du conseil d’administration approuvé à l’unanimité.

Le montant de la cotisation annuelle pour l’année 2007 est accepté à 10 euros à l’unanimité moins une abstention.

Le bureau de l’association proposa quelques actions pour l’année qui viens, une d’entre elle à été accepté à une très forte majorité : la pose sur le bord des routes et chemins dans la propriété privée des adhérents en respectant la réglementation de panneaux bleus portant les slogans « NON AU PNR », « LE PARC NON MERCI ».
La parole est donnée à notre député Hervé MARITON qui nous a fait l’honneur de participer à notre assemblée. Son propos et clair :

en cliquant sur la photo vous pouvez  télécharger et entendre intégralité de l'intervention


Vidéo de l'intervention (pour ceux qui ont la chance d'avoir le haut débit)

 

 

















La buvette et le pique nique sont pris sous le hangar que Monsieur  Rolland LIOTARD a eu la gentillesse de mettre à disposition des participants pour cette journée sans soleil.

  

A 15H dans une salle des fêtes de nouveau comble, se tient la table ronde sur le thème « Le vécu dans les parcs naturels régionaux »

Trois invités ont témoignés de leur vécu dans leurs parcs :

·        Monsieur Gérard BEAUD, président du GPPALVVR (Groupement d’Associations pour la Protection et la Prévention des Activités de Loisirs Verts et de Vie Rurale) (site de l'association: http://loisirsverts.free.fr/) regroupant 16 associations (1000 personnes en Haute Loire. Gérard BEAUD a fait un expose très documenté avec sur son vécu dans les  Parcs Naturels Régionaux du Livadois-Forez et  des Volcans d’Auvergne en Haut Allier, il a développé la stratégie mise en place par les promoteurs des PNR, les financements, les objectifs transversaux (ceux qui ne se voient pas) et la politique nationale et internationales des PNR.

·        Monsieur Joseph JOUFFREY, président de la fédération ovine des Hautes Alpes. Joseph JOUFFREY  a littéralement fasciné son auditoire par son intervention pleine de force et de sincérité, il a expliqué ce qu’il vit au quotidien avec ses amis éleveurs comme lui dans le PNR du Vercors et le PNR du Queyrasn  il a décrit sa lutte pour la régulation du Loup dans l’arc Alpin, il a dénoncé l’impuissance que nos élus, au plus haut niveau devant une réglementation Européenne souveraine. Bref tout l’auditoire a pris conscience de ce vrai et grave problème qu’est la réintroduction du Loup dans nos montagnes.

·        Monsieur Christian RIMET président de l’AGFCPV (Association pour la Gestion de la Faune et de la Chasse du Plateau du Vercors) a témoigné des difficultés que les chasseurs ont eu à continuer de pratiquer leur passion, les longues démarches pour retrouver une partie seulement de leur territoire de chasse, la prédation importante du loup sur les cervidés et maintenant avec la création de la réserve biologique intégrale, il craint le pire pour les chasseurs. Il dénonce l’évolution des règles, réglementations qui se multiplient d’années en années.

De même, le témoignage de monsieur Jean Paul BLANIER habitant dans le PNR du Vercors  n’ayant pas pu se déplacer a été rapporté par le secrétaire.

Vers 18H les organisateurs remerciaient tous les participants à cette journée, persuadés que nous avons tous beaucoup appris que nous savons mieux encore pourquoi il faut refuser la création du  Parc Naturel Régional dans les baronnies

.