Assemblée Générale 2010



La mobilisation ne faiblit pas .La salle était comble à ST SAUVEUR GOUVERNET ce dimanche 5 septembre, où le maire Jean Marc PHILIBERT était heureux d’accueillir la 6 éme assemblée générale de l’association Baronnies Libres sans Parc  qui  a  pour but de regrouper tous les acteurs du territoire qui veulent préserver l’environnement, défendre un monde rural vivant, dynamique et ouvert sans être obligés de créer un parc naturel régional dans les Baronnies.

Les co-présidents Coco COMBEL (Maire de CORNILLAC et Président des maires du canton), Martial ESPITALLIER (Maire de NOSSAGE et BENEVENT), Bernard BAILLY (Maire de REMUZAT) ont rappelé pourquoi ils étaient défavorables au projet : structure supplémentaire, redondances de compétences, coût de fonctionnement, efficacité relative, création d’un zonage environnemental.

Et en détaillant l’avant projet intermédiaire de charte (129 pages), ils ont mis en évidence toutes les contraintes, problèmes  que Baronnies Libres Sans Parc avait soulevées depuis le début.

 Le député Hervé MARITON présent, a confirmé clairement son opposition à la création d’un parc naturel régional dans les Baronnies aussi bien sur le fond que sur la forme .Il a souligné les incohérences du projet et a dit qu’il soulèverait ces points lors de l’enquête publique.

Marie Christine GIT, conseillère régionale Rhône Alpes était aussi présente à la tribune,  et a pu constater que le projet était loin de faire consensus, ce qu’elle ne manquera pas de faire remonter à la région.

Surtout quand les représentants du pastoralisme, aussi présents à la tribune d’honneur ont soulevé les incohérences et dangers du projet de charte.

Puis plusieurs témoignages (Queyras, Ardèche) sont venus étayer les risques de « mise sous cloche » du territoire.

 

Les différents interlocuteurs ont rappelé tour à tour l’importance de l’enquête publique sur un projet autant contesté et la nécessité qu’un maximum de personnes se manifeste à cette occasion, avant que les conseils municipaux  (si le projet va jusque là) se prononce sur leur adhésion ou non.

L’AG sur présentation d’Antoine IVARNES (Maire de Ste JALLE), secrétaire de l’association forte de plus de 700 membres, adoptait à l’unanimité  le compte rendu financier et moral, et renouvelait une partie du conseil d’administration, qui compte de nombreux maires et responsables associatifs.

Le mot de la fin revenait à un des co-présidents qui concluait « L’enfer est pavé de bonnes intentions,

le parc aussi ! ».


Quelques photos de l'A.G.



L'intervention de Georges COMBEL :

celle de Martial ESPITALLIER:          
L'analyse du projet de charte par Bernard Bailly:

Télécharger ici l'avant projet de charte: